Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

“ – Parfois je dis des choses. Des choses idiotes qui me font sentir idiote. Pas tout de suite, non. Non à cet instant là je suis possédée par l’idiotie. Je ne m’en aperçois pas tout de suite. Non, parfois c’est long. Ça m’apparaît le soir, avant l’endormissement, quelques jours plus tard. Je me sens idiote. Et je n’en dors pas.
– Tu sais, il faut tricher.
– Tricher?
– Oui. Tu fais semblant de ne l’avoir jamais dit et ça te calme. ”